Accéder au contenu principal

Articles

De le nécéssité ou non de croire en Dieu

  L’individu arrivant sur cette planète Terre sans mode d’emploi, ce dernier ne pourra se référer qu’à une somme de croyances, d’expériences du « village » nécessaire pour assurer sa bonne croissance tant identitaire que physique ; histoire de donner du sens à sa vie, puisqu’il faut bien l’admettre, personne ne sut jamais comment ni pourquoi nous sommes arrivés en ces lieux dans une vie que nous n’avons pas choisie. Il en est parmi nous qui sont amenés à traverser moult épreuves pour réussir à vivre voir même à survivre sur notre planète. A vrai dire, nous sommes tous égalitaires face à la mort mais la difficulté de la vie des uns n’est pas forcément aussi ardue que la vie des autres. Cependant, nous pensons qu’aucune vie n’est simple par essence et que si pour certains le fait de traverser l’océan n’est pas un problème, pour d’autres, le fait de devoir franchir une rivière peut devenir aussi compliqué que de devoir affronter des cyclones ou des torrents.   Nous ne sommes pas fai
Articles récents

La télé réalité et le sadisme de classe

       La télé-réalité tels que nous la connaissons aujourd’hui reflète encore moins qu’hier, ce que nous pourrions qualifier du fonctionnement « véridique » d’un groupe social. De plus, ce genre d’émission semble à présent tournée vers la mise en ridicule des « acteurs » qu’elle comporte et cette dernière ne rempli plus que la fonction d’une « institution » contre-productive de la lutte des classes.             Bien que ce courant télévisuel soit des plus scénarisés et que les « acteurs » de ce type d’émission soient mis dans l’obligation de se comporter de tels ou tels manière au risque d’être évincé du « show », il n’en demeure pas moins que le comportement demandé aux belligérants peut être compris sous la forme d’un « sadisme de classe ». En effet, l’exhibition des classes inférieures et moins instruites dans cette pseudo institution télévisuelle, ne fait que de justifier à contrario la position dominante des détenteurs de médias appartenant quant à eux aux classes supérieures

Polarisation d'une société en crise identitaire et conflit à venir

  Notre opinion est qu’une société/civilisation lorsqu’elle traverse une grave crise identitaire finit par se cristalliser autour de normes et de valeurs binaires, structurées et structurant d’une manière simpliste le « camp » auquel appartient l’individu qui est plongé dans cette société traversant un « orage normatif » ou plus précisément, une crise existentielle. De plus, la masse médias et les réseaux sociaux ne font que d’aggraver le problème de cette crise en malaxant un « boxon normatif » qui est certes la source de grandes rentrées économiques pour les propriétaires de ces dits réseaux mais nullement et en aucun cas, vectrice de sens pour l’individu appartenant à cette société qui se questionne. L’individu ne pouvant continuer à forger son identité grâce aux normes et valeurs anciennement édictées de manière formelle par les institutions de cette société à présent en crise, devra trouver un moyen palliatif pour comprendre « qui il est » au sein de cette civilisation en plei